avion electrique

Mini avion tout balza

été 2011

Envergure: 30 cm

Poids: 130g

En ces longues soirées d'été, quoi de mieux que de se détendre dans le jardin! C'est en profitant de ces instants que l'idée de construire un minuscule avion m'est venue. Le but est de pouvoir virevolter entre les arbres depuis ma chaise longue.

Les critères de ce projet sont simples: petit, maniable, facile à construire, solide et surtout sans stress. En deux (très) longues soirées, mes objectifs étaient remplis. Un petit "deux axes" était né!

 

sam-0062-1.jpg

 

Pour la construction, j'ai tout fait au plus simple. J'ai commencé par l'aile que j'ai voulue courte et très large pour favoriser le vol lent tout en gardant un maximum de vivacité. Toujours dans le but de favoriser le vol lent, le profil choisi est creux et bien prononcé. Etant donné que je me passe des ailerons, le dièdre doit être relativement important pour aider la dérive à faire tourner l'avion. Aucune mesures scientifiques ou calculs savants n'ont été nécessaires, cette aile est entièrement conçue "au pif"! 

Le fuselage n'est pas non plus ce qui se fait de plus évolué. Quelques baguettes de balza assemblées ont fait l'affaire. Le look old-school de cet avion va bien avec l'aspect brut du bois. J'ai quand même traité le balza avec un produit spécial pour le protéger de l'humidité et des déformations.

 

sam-0219.jpg

 

L'electronique embarquée doit bien sûr être au format micro. Les servos sont des walkera repris sur le cadavre de mon vieux 4#3. Bien que prévus pour être alimentés en 3,7 V, il supportent sans problème les 5 V qui sortent du variateur. Ils sont simplement collés sous l'aile.

Le recepteur DSM2 vient du site chinois hobby king et coûte $5.99. Une fois démonté de sa coque en plastique, il pèse 5g. 

 

sam-0217.jpg

 

Le moteur Brushless et le variateur (Turnigy 6A) viennent aussi de chez hobby king et coûtent respectivement $7.99 et $10.99. Le moteur a un KV de 2000 et peut tourner sans problème mon hélice 5 X 4.3. L'accu utilisé est un Lipo 7,2 V  de 350 Mha.

 

sam-0213.jpg

 

sam-0068.jpg

sam-0223.jpg

 

Pour les premiers vols, j'ai dû faire avec un vent bien soutenu. C'est un bon test pour juger sa maniabilité... Avec ce vent, il suffit juste de le poser dans l'air avec un filet de gaz. Quelques secondes m'ont suffit pour pour constater que la bête est bien née. La maniabilité est excellente sur les deux axes et la puissance du moteur est largement suffisante pour passer des boucles énormes. Il est bien secoué par le vent mais grâce à ses gouvernes mordantes, il se défend hyper bien. Dans ces conditions, il peut même faire du surplace.

sam-0071e.jpg

Depuis, j'ai fait plus d'une centaine de vols et quelque soient les conditions climatique, ses qualités sont évidentes. Il est aussi plaisant de voler au ralenti en faisant des parcours de précision que de voler à fond de gaz en enchaînant les looping, renversements ou autres tonneaux (à la dérive!). 

sam-0078.jpg

Pour le décollage et attérrissage, pas de dicciculté non plus. Quelques mètres de piste en dur suffisent pour qu'il prenne l'air. Il a quand même une facheuse tendance à rebondir lorsqu'il rejoint la planète, ce qui rend les beaux atterrissages d'autant plus valorisants! A défaut de piste, un petit coin d'herbe l'accueillera sans mal!

 

Quel bonheur de construire des modèles pour presque rien. En bois, il y en a pour une dizaine d'€ plus une trentaine pour l'électronique. Encore merci à ces chinois qui nous permettent d'électrifier des petits modèles pour si peu cher! Et la fiabilité est bien présente car je 'ai eu aucun soucis en presqu'un an. Je viens d'ailleurs d'emprunter cette électronique pour motoriser un nouveau projet...

avion electrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site