avion electrique

Minium Edge 540 de Kyosho

      

Après le Cessna, le Citabria et le Flybaby, voici l' Edge 540. Ce modèle est le dernier né de la déjà grande famille Minium, qui comprend aussi un micro (et médiocre) hélicoptère (voir test Caliber 120). Jusque-là, tous les Miniums se pilotaient à la dérive et à la profondeur. La grosse nouveauté avec ce Edge 540 est qu'il se pilote aux ailerons et à la profondeur. Ca élargi considérablement les possibilités en vol. Les tonneaux et le vol dos devraient donc être possibles!!! Je n'ai pas gardé de bons souvenirs de mon dernier vol en Minium avec le Caliber mais en ce qui concerne les avions, Kyosho maitrise son sujet. Enfin, normalement...

L'Edge ne mesure que 385 mm pour un poids de 30 grammes!!! Malgré ses dimensions, les lignes du grandeur sont très bien reproduites et les détails de finition sont remarquables. La matière employée n'est pas aussi fragile que je l'imaginais. Même le train semble bien solide.

L'électronique est identique aux précédents modèles mis à part le moteur qui est 2 mm plus large. Il passe ici à 8 mm de diamètre. Les deux servos, le variateur et le récepteur sont regroupés en un bloc compact logé au centre du fuselage. Cette cellule a déjà fait ses preuves et s'est révélée très fiable sur les autres modèles.

La radio 2.4Ghz 3 voies est elle aussi similaire aux autres Miniums. Elle possède des trims digitaux et fonctionne aussi bien en mode 1 qu'en mode 2. Le retour de la médaille de ce principe 2 modes est qu'il n'y a pas de crantage pour les gaz. C'est toutefois beaucoup moins dérangeant en avion qu'avec l'hélicoptère. Pour remédier à ce petit problème, j'ai collé une double épaisseur de scratch côté doux sur le manche. Ce n'est pas compliqué et ça fonctionne très bien.

 

Le chargeur, qui fait office de soccle, fonctionne avec quatre piles AA et recharge l'accu 3,7V et 70 Mha en +- 1/2 heure. Un adaptateur 12 Volts aurait été utile pour le recharger dans la voiture. Comme pour mon Blade MCX, une modif s'impose...

J'ai décidé de simplifier le passage du 220V au 12V. Pour cela, j'ai adapté une prise coaxiale sur le chargeur du Minium et sur celui du MCX. Idem sur les transformateurs. Maintenant, je peux charger mon Edge et mon MCX aussi bien dans mon salon que sur le terrain. Et si ça suffit pas, il est toujours possible de mettre les piles.

Un Minium musclé!

Les précédents Miniums ont énormément de qualités mais manquent cruellement de puissance pour voler à l'extérieur. Je n'ai jamais voulu investir dans ces modèles car je n'ai pas la patience d'attendre l'absence totale de vent. Surtout dans cette Belgique grisonnante!!! Avec son "gros" moteur, ses ailerons et sa ligne typée accro, la résistance au vent devrait être bien meilleure. Pour le premier vol, le vent pointait quand même à une quinzaine de Km/h! Une fois prêt au décollage, je me suis un peu refroidi! 30 Grammes pour un vent de 15 Km/h, ça fait peur!!!!! 

Allez! Juste un petit décollage/atterrissage, sans prise de risque, pour bien dormir cette nuit. Après je remballe et j'attends un vent plus faible...

Génial!!!! Il vole super bien! Tellement bien que pour finir, je ne vais pas le remballer tout de suite!!!! Ses trois petites roulettes l'emmènent bien droit et il ne lui a fallu que quelques mètres pour prendre son envol. Je n'imaginais pas qu'il tiendrait aussi bien avec ce vent. Il est un peu secoué mais toujours maniable. La puissance est énorme pour un aussi petit avion. Il monte à +-30° sans forcer et vole en palier à mi gaz. Pour ce premier vol, je me contente d'assimiler son comportement en exécutant des trajectoires très simple. Le Edge est bien maniable mais extrêmement vif. La combinaison ailerons/profondeur est indispensable pour garder une altitude stable. Après quelques boucles, je suis certain d'avoir fait une super acquisition. Il se pilote comme un "vrai"! 

Maniable, précis, ... MAIS PAS POUR LES DEBUTANTS!!!!!!! Le problème de ce modèle est qu'il se présente sous des airs de jouet prêt à consommer accessible aux non-initiés. Nombreux seront les gens déçus d'avoir explosé leur avion en 30 secondes par manque d'expérience. Pour les novices, les trois précédents modèles conviennent beaucoup mieux. Le Edge s'adresse aux pilotes confirmés, à l'aise aux commandes d'un avion comme le Mustang, Gémini, etc.  

Brutalement, en plein virage, le moteur se coupe! Et oui, il est déjà temps de poser ce fabuleux jouet. Pour cette fois, pas moyen de tenter un atterro sur la route. Je n'ai pas d'autre choix que de le poser dans l'herbe d'une prairie. Aucun soucis pour le poser, l'Edge plane remarquablement bien et les commandes répondent toujours aussi bien. L'autonomie de ce premier vol n'a pas dépassé les cinq minutes mais devrait s'améliorer après quelques recharges de l'accu.

Pour mon second vol, j'utilise l'accu 110Mha de mon Blade MCX qui pèse 0.7G de plus que celui d'origine. Les connections sont identiques et il suffit d'un bout de scotch ou scratch pour la fixer. Cette fois, je vais tester ses capacités en voltige. Ca a beau être un Minium, c'est aussi un edge 540!

Je n'attends quand même pas grand chose d'un si petit appareil. S'il passe la boucle, je serais déjà content... 

Deuxième décollage à nouveau parfait, prise de hauteur, gaz à fond et je tente le looping. Nickel, j'enchaine un deuxième! Maintenant, au tour du tonneau. Manche à fond à gauche, il se retourne, perd une dizaine de mètres, et se retourne enfin. ouf! Comme je l'avais lu, le tonneau barique très fort. Il va falloir corriger à la profondeur. Avec la correction, il tourne bien plus proprement et peut en enchainer plusieurs sur une axe presque horizontal. Trop fort ce petit bidulle!

Il n'y a plus qu'à le faire tenir sur le dos pour que la fête soit totale. Je fais un demi tonneau en braquant la profondeur à fond avec 3/4 gaz. Et il tient!!! Il est toutefois beaucoup moins stable qu'à l'endroit à cause du Dièdre des ailes à 4°. J'arrive à enchainer plusieurs tour de prairie dans cette position mais c'est difficile de ne pas perdre de hauteur. Il faudrait augmenter légèrement le débattement de la profondeur pour plus de confort.

Ce coup ci, je ne vais pas me faire avoir par la coupure moteur, je tente un atterrissage sur le chemin de campagne. A l'approche du sol, il est un peu secoué par le vent et il faut lutter pour le garder dans l'axe de la piste. Avec ce vent, je garde pas mal de moteur jusqu'au contact des roues. Parfait, il roule sur quelques centimètres avant de s'immobiliser. Avec cet accu, on frise les huit minutes d'autonomie. Ce n'est pas énorme mais déjà bien, surtout quand on a plusieurs accus et un raccordement 12 Volts pour la voiture.

Là c'est sûr, je vais bien dormir!!! Ce Egde est 1000 fois mieux que prévu. Je pensais acheter un petit avion sympa, peu rapide et mal à l'aise dans le vent et finalement, j'ai un p'tit avion sympa, rapide, puissant, à l'aise dans le vent et incroyable voltigeur! En deux vols, Kyosho m'a fait oublier complètement l'épisode du Caliber 120 dont je vais arrêter de parler! Quand je pense que quatre nouveaux modèles sont prévus, dont un biplan! J'adore les biplans...

Pour la première vidéo, c'est bien mieux en plein écran via youtube. Suffit de cliquer dessus

Tout est possible avec ce truc (ail/prof b-s)!!!

A la demande d'un grand sceptique, voilà  une video en plein vent! Les conditions étaient limites, je n'ai donc pas tenté le vol dos ni essayé de le poser sur sol dur. Ca serait dommage de l'abîmer. Malgré celà, il fait bien mieux que se débrouiller!!!

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Aout 2010

Après un hiver sans l'avoir fait voler, j'ai eu envie de resortir mon Edge 540. Etrangement, il ne veut plus décoller du sol!!!??? Je le lance donc à la main mais  mon super Minium fait péniblement quelques mètres avant de rejoindre le sol! Ok, ça doit venir de l'accu qui n'a pas supporté l'hiver... J'essaye le deuxième, même résultat. Pour en avoir le coeur net, j'essaye l'accu de mon petit hélico, le HM CB100. Toujours pareil!!!

Réflexion faite, ça doit venir du moteur. J'avais déjà entendu dire que ce moteur ne tenait pas longtemps, j'en ai maintenant la preuve!!! Le problème vient du prix insensé d'un moteur de rechange. Il revient à plus de 20€ frais de port compris!!!!!!!! Y a de l'arnaque dans l'air...

Autant dire qu'après cette mésaventure, Kyosho redescend clairement dans mon estime. Cet edge 540 est bien dans la même lignée de fiabilité que le Caliber 120! 

Je vais donc le bricoler avec les moyens du bord. J'ai dans mon stock de pièce un moteur neuf destiné à mon Walkera 4#3. Il est plus large et plus lourd que celui d'origine mais peu importe, ça devrait convenir. La seule inconnue vient du variateur intégré dans le module 3 en 1. Sera-t-il assez puissant pour faire tourner un moteur plus gros?

Dans ma main, C'est celui d'origine avec son pignon métal. J'ai récupéré le réducteur d'origine mais j'ai mis un pignon plus grand sur le nouveau moteur. J'ai utilisé celui de l'anticouple du 4#3. Il suffit de couper le cercle plastique du réducteur (qui maintien le moteur) et de coller ce qu'il en reste directement sur le moteur, en veillant à bien aligner les pignons. Avec cette démultiplication, l'hélice tourne plus vite et réclame donc plus de puissance. Ca tombe bien, le moteur du 4#3 a bien plus de couple que l'origine.

Il ne reste qu'à coller la nouvelle propulsion en respectant l'inclinaison d'origine, soit légèrement vers la droite et vers le bas. Aucune modif n'est à prévoir pour refermer l'avion, tout rentre sans problème.

Avec ce nouveau moteur, inutile d'envisager de voler avec l'accu d'origine. Pour avoir tenté, le vol dur moins de deux minutes... Pas de problème, je vais lui greffer l'accu du CB100, un 500Mha 15C.

 

Aucun problème pour le centrage, la position de l'accu est facilement modifiable.

Au niveau du poids total, il est évident qu'on n'est plus aux 30g d'origine! L'Edge pèse maintenant 45g...

 

Les premiers tests en statique montrent une belle augmentation de la puissance. Le moteur chauffe tout de même assez fort, ce qui démontre que la démultiplication est un peu trop faible. Pour remédier à ce problème, j'ai retaillé l'hélice de 3 mm de chaque côtés. A présent, il chauffe encore mais c'est déjà mieux, d'autant qu'il sera mieux refroidit en vol.

La vrai question est de savoir si l'augmentation de la puissance suffira à combler les 15g supplémentaires... 

Réponse: OUI!!!!!

Génial, mon Minium revole et a une pèche d'enfer! Il monte maintenant presque à la verticale et la vitesse de pointe est largement plus élevée (merci les 15g!).

L'autonomie frise les dix minutes et le variateur ne donne pas de signe de faiblesse. Bref, un sans faute!

Reste à voir si la fiabilité sera au rendez vous. J'ai déjà fait une vingtaine de vols et tout fonctionne toujours parfaitement. Rien ne chauffe anormalement en tout cas. Et le jour ou ce moteur sera aussi HS, il coute seulement 6€, donc j'en ai 3 pour le prix du Kyosho!

A force de vouloir minimiser le poids et le coût de fabrication, certaines marques commencent à se tailler une mauvaise réputation. Quand on voit avec quelle facilité ce Minium peut être amélioré, je ne comprends pas pourquoi Kyosho ne rectifie pas le tir.

A bon entendeur... 

(Bientôt en vidéo)

avion electrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×