avion electrique

Le jet L-39

Le jet L-39 Electrifly de Great-planes

La catégorie des jets électriques est devenue incontournable depuis quelques années. Presque tous les fabricants proposent ces modèles dans leur catalogue. Great-planes a bien compris le phénomène et propose pas moins de quatre modèles de ce type : le XPD-8 récemment testé, son frère jumeau MIGLET, le SYNAPSE et ce surprenant L-39. Surprenant à plus d’un titre…

Le L-39 grandeur nature

Le L-39 Albatros est un jet tchécoslovaque construit à la fin des années 60. Il servait d’avion d’entrainement militaire pour les forces du pacte de Varsovie. Ses qualités aérodynamiques étaient très appréciées par l’ensemble des pilotes de l’Union Soviétique et du monde entier. Plus de 35 pays ont utilisé ou utilisent encore le L-39 et ses dérivés (L-39V, L-39ZO, L-59 super Albatros, etc.).

Cet avion peut voler à plus de 900 km/h à 11 000 m de hauteur et peut porter jusqu’à 1200 Kg d’armement.

Kit livré avec turbine et moteur  Brushless

Le kit se compose de quatre pièces principales moulées en Aerocell, matière très dense et donc très résistante. Au vu du faible nombre de composants, le travail de construction se résume à sa plus simple expression. Ces pièces sont déjà peintes et décorées, ce qui évite même l’opération, parfois pénible, de la pose des autocollants. Les gouvernes et leurs guignols sont déjà en place et le fuselage se présente en une seule partie. La trappe de la turbine et la bulle se fixent simplement par aimantation, solution de plus en plus courante et toujours aussi efficace !

Pour soigner son look, Great-planes fourni deux bombes,  deux missiles et deux réservoirs de bout d’aile. Toutes ces pièces sont aussi aimantées et servent uniquement à décorer le jet en statique. Malgré la forte aimantation, elles ne sont pas prévues pour être montées en vol. Par contre, le résultat est magnifique lorsqu’il trône fièrement sur son socle (fourni !). Great-planes pense à tout, dans les moindres détails!

Voilà tout ce dont vous aurez besoin pour « électrifier » le L-39 : de la colle spéciale polystyrène, trois servos 9g, deux rallonges, un accu Li-Po 1200 Mah, un récepteur compact  style Futaba R156F et un variateur 25A. Tous ces composants présentent un bon rapport qualité/prix et sont parfaitement adaptés à ce modèle.

Très peu de travail !

Pour commencer le montage, je m’attaque à la turbine. C’est exactement la même que celle de l’XPD-8 que je connais déjà bien. En moins de 10 minutes, elle est montée et collée à sa place. Un moulage dans le fuselage évite toute erreur de positionnement.  

Il ne reste qu’à coller le stab et la dérive et enfin, aimanter la trappe de la turbine. Il est donc très facile d’accéder à la turbine après montage, ce qui n’était pas le cas des deux autres jets que j’ai testé. Pour l’XPD-8 par exemple, la notice prévoit d’inciser le fuselage au Cutter en cas de problème sur la turbine ! C’est réellement un grand plus !

Ensuite, je place les servos d’ailerons. Les HD-power ont exactement la bonne dimension. Les fils sont dissimulés dans l’aile par un conduit amenant directement dans le fuselage. Le réglage des tringles de gouvernes se fait hyper simplement grâce  à une vis qu’il est possible de serrer à la main. Il ne reste plus qu’à coller l’aile dans son logement. Ici aussi, cette opération ne m’a pas pris plus de 10 minutes. 

 

Dernière étape, le montage du variateur, du récepteur et du servo de profondeur. En choisissant les bons éléments, il n’y a aucun problème de place sous la bulle. C’est ici aussi un grand plus comparé à d’autres jets où il est très difficile de stocker ces composants sans rogner la surface. La bulle s’aimante alors sans forcer et ne risque pas de se détacher en vol. Un petit quart d’heure plus tard, le L-39 est opérationnel !

Incroyable, j’ai monté ce jet en moins d’une heure, socle compris et sans forcer !!! C’est sidérant de voir à quel point l’aéromodélisme se démocratise. Le prix bien-sûr, mais surtout la facilité de mise en œuvre. Tout le monde n’adhère pas à ce concept, mais personnellement,  je suis plutôt partisan. Je n’ose même pas imaginer combien d’heures j’aurais passé pour construire cet avion de toutes pièces, et pour quel résultat ??!!

Des qualités de vol surprenantes !

Profitant d’un rayon de soleil dans ce mois d’août désastreux, je me rends au milieu des champs, le plus loin possible des habitations, pour tester ce L-39 bruyant au possible. C’est clair que le bruit émit par une turbine a de quoi perturber le voisinage, notamment à cause des chiens qui réagissent au moins aussi bruyamment !

Le vent souffle à +- 15 km/h et le ciel est magnifiquement bleu. Les conditions sont idéales.

Je me prépare à le lancer comme une « brute » car je sais par expérience que la turbine met du temps à prendre dans l’air. La prise en main est assez bonne pour le lancer. Et c’est parti !!!

Contrairement à ce que je m’attendais, le L-39 démarre directement, bien à plat et sans perdre d’altitude. Son profil en flèche doit y être pour beaucoup. Il ne demande pas tant de puissance au lancer. Il suffit de l’accompagner quelques pas, gaz au maximum, avant le déposer dans les airs. Je ne devrai donc plus m’arracher le bras à chaque lancer ! Encore un point très positif !

Après une bonne centaine de mètres, la vitesse de croisière est atteinte et les gaz peuvent être réduits au ¾. Il vole alors en palier, à une vitesse relativement élevée. Lorsqu’on pousse les gaz à fond, il met plusieurs secondes avant d’accélérer progressivement jusqu’à sa vitesse maximum, clairement plus élevée que celle des deux autres jets électriques que j’ai eu entre les mains. Encore une fois, le profil hyper aérodynamique y est pour beaucoup.

Quand il est lancé à pleine vitesse, il monte presque à la verticale sur plusieurs dizaines de mètres avant de ralentir et de basculer d’un côté ou de l’autre. Cette manœuvre est à réaliser à bonne hauteur car le décrochage est violent et la perte d’altitude est conséquente.

 

Quand on le fait plonger, la vitesse semble ne jamais s’arrêter d’augmenter ! Il arrive vers le sol à une vitesse dingue. Les passages au ras du sol sont hallucinants !!! La remontée à cette vitesse est tout aussi impressionnante!

 

Cet avion est tellement sain et homogène que je me suis vite senti à l’aise aux commandes. J’ai augmenté les débattements des gouvernes au maximum recommandé par le fabricant pour le rendre plus nerveux. Bien m’en a pris car le comportement général reste abordable tout en permettant de passer les tonneaux par quatre ou cinq, bien dans l’axe. La vitesse de ces tonneaux m’impressionne. Ils passent en un éclair, sûrement près d’un par seconde !!! Dès que l’ordre est donné, il se remet immédiatement à plat, comme si de rien n’était. Le vol dos ne demande qu'une faible correction à la profondeur 

Par contre, les trajectoires doivent être tendues et le plus fluides possible. Il n’aime pas trop être brusqué à la profondeur. Les virages trop courts ont pour effet de le ralentir avec un risque de décrochage à la clef. Le débattement de la profondeur doit donc être modéré. Pour cette raison, les loopings sont délicats à réaliser. D’autant que le couple produit par cette turbine ne permet pas des montées à l’infini. Il faut donc arriver bien lancé, gaz à fond avant d’entamer une boucle d’un diamètre réduit. Bref, cette figure n’est pas son point fort, contrairement aux tonneaux FABULEUX !  

 

L’autonomie de l’accu est conforme à la norme des jets électriques, soit dix petites minutes en utilisation soutenue. Il est surement possible de voler plus longtemps mais je préfère éviter une perte de puissance avec ce genre d’engin.

Il est impératif d’atterrir sur une surface bien lisse, en herbe rase. A défaut, une prairie bien touffue fera l’affaire pour absorber le choc à l’impact.

  

Il faut arriver de très loin en phase d’approche car il allonge énormément. Malgré son envergure réduite, il plane remarquablement bien avec le moteur coupé. Il arrive bien à plat et il est possible de réduire considérablement la vitesse en tirant sur la profondeur. Encore une fois, ce L-39 m’épate. Il est nettement plus facile à poser que mes précédents jets testés, qui arrivaient bien plus vite vers le sol avec les risques de dégâts qui en découlent.

Voilà un jet qui se veut facile à vivre. Sa conception est remarquable de simplicité et regorge d’astuces bien pensées : la trappe de turbine aimantée, les bombes et missiles factices, le socle, etc. Le tout assemblé en moins d’une heure !!!Les vols sont rapides à souhait mais il est aussi capable de voler plus lentement et de planer merveilleusement bien.Les deux autres jets m’avaient déjà beaucoup plus mais ils étaient plus stressants, notamment au décollage et à l’atterrissage. Celui-ci est plus abordable dans son maniement et conviendra même aux débutants, aidés bien-sûr par un pilote expérimenté.Ce jet L-39 Electrifly fait sans aucun doute figure de référence dans sa catégorie ! En un mot : Surprenant !!!

 

 

 

Commentaires (4)

1. Bidouya 05/03/2009

Vous dit qu'il conviendrai même aux débutants. Je n'est jamais piloter d'avions RC, et votre article me donne envie de prendre se modèle, me le conseillerai vous ?

Où l'avez vous acheter ?

Merci par avance

2. Gilles 05/03/2009

Bonjour,
Je dis qu'il est accessible aux débutants aidés par qqn d'expérimenté (en double commande si possible).
Ou pour un débutant ayant déjà des bases sur un trainer avec ailerons.
Sinon, c'est clair que ce jet est une merveille de facilité comparé aux autres que j'ai testés. Il est plus simple à poser que l'Intruder par exemple.
Ca reste qd m un avion rapide et il faut donc de bons réflexes.
Si vous êtes complètement novice et que vous voulez apprendre vite et bien (et sans risque de casse), un avion comme l'easy-club est le meilleur choix.

3. Bidouya 05/03/2009

Merci pour votre réponses, j'ai lu votre autre article sur le EASYCLUB, je vais donc l'acheter et vous faire confiance, je vous remercie de votre aide.

4. L-39 Albatros (site web) 06/05/2011

Very nice little L-39 Albatros. Looks like a lot of fun

Ajouter un commentaire
 
avion electrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×