avion electrique

L'EasyClub d'Easy model

Pour un premier test pour le compte de pigs-Airlines, j'ai préféré miser la prudence en commençant avec un avion censé être incassable. Ca devrait donc bien se passer...

Envergure : 970 mm
Longueur du fuselage : 630 mm
Poids du kit : +/- 100 grammes

 
Pour se distinguer des autres, toutes les marques de modélisme se livrent une guerre à la surenchère : toujours plus beaux, plus puissants, records de taille mini/maxi, etc. Easymodel nous propose un concept différent avec ce modèle en EPP d’une rusticité inégalable. L’objectif visé par ce fabricant est de proposer un avion aux qualités de vol exceptionnelles pour un budget minimal.

 


Chez Pigs-Airlines, il y a tellement de belles machines que j’ai un peu tiqué lorsque j’ai aperçu cette
boîte vierge de toute illustration, ressemblant plus à une boîte à chaussures qu’autre chose ! Ce  concept de simplicité poussée à l’extrême ne manque toutefois pas d’intérêt.




La preuve en images de l’incroyable élasticité de l’EPP. Il faudrait vraiment y aller avec les dents pour en venir à bout !!!

En ouvrant cette fameuse boîte, on découvre cinq pièces en
EPP très bien découpées. D’aspect grossier, cette matière est pratiquement incassable, ce qui est un choix intéressant pour les pilotes débutants. Un sachet d’accessoires complète ce kit. Il contient deux tiges en bois et quatre élastiques pour la fixation de l’aile ainsi que les guignols de la dérive et de la profondeur. Enfin, deux carrés en EPP sont fournis pour, éventuellement, refermer les emplacements des servos. Vous constatez que je ne mentionne pas la présence d’une quelconque notice. C’est normal car il n’y en avait pas dans mon kit! Il est vrai que le travail à réaliser n’est pas bien compliqué.

 

L’électronique

 

L’EasyClub est vendu en kit sans radio ni électronique. Les éléments à ajouter dans ce modèle sont dans l’esprit du concept, soit très abordables. Les membres de Pigs-Airlines vous faciliteront la tâche pour les choisir au mieux.

Pour les servos, j’ai retenu les Power HD qui constituent le meilleur rapport qualité prix, d’autant qu’à l’achat de deux servos, le troisième vous est offert par le cochon volant. Dans l’EasyClub, il n’en faut que deux. Un pour la dérive, l’autre pour la profondeur.
 


Le moteur et son variateur sont repris de la gamme EasyModel. Il s’agit d’un brushless à cage tournante d’à peine 23g repris sous la référence EM-20N. Son KV est de 2150, idéal pour monter des hélices de petite taille. Le support moteur intégré facilite grandement le montage. C’est  vraiment un moteur parfait pour ce genre de modèle. Je l’ai accouplé avec le variateur
EASYTRONIC EM-10A de 7.5g, bien adapté.

 
L’accu conseillé par le fabricant est un Li-po 2 éléments de 850 mAh. Pour ma part, j’ai testé deux Graupner, une 400 mAh et une 1000 mAh. C’est avec cette dernière que le résultat est le meilleur. L’avion accepte le poids sans broncher et l’autonomie avoisine la vingtaine de minutes sans économiser.


Le montage

 

Construire cet avion est d’une extrême simplicité. Les pièces sont collées les unes aux autres avec un système d’accélérateur en spray. On applique la colle sur une des parties à assembler, on joint les deux, et ensuite on applique le spray sur la surface. En quelques secondes, les pièces sont littéralement soudées. L’avantage est de pouvoir prendre le temps de les ajuster au mieux avant de les fixer définitivement.
 


Après une petite demi-heure, l’oiseau est déjà prêt. Si vous souhaitez le personnaliser, il est plus facile de le faire avant de monter l’équipement électronique.

La matière EPP s’accommode sans problème des peintures aérosol vendues en quincaillerie.

Libre à chacun d’imaginer sa décoration !

 

  

 
Cette partie du travail demande beaucoup plus de temps que le montage en lui-même mais il serait dommage de s’en passer.

 Après quelques heures, l’avion est métamorphosé !

Je me suis limité à une décoration de base mais  j’imagine que les artistes parmi vous arriveront à des résultats encore plus probants.

L’électronique étant très simple, le montage l’est également. Les notices des éléments détaillent les schémas de branchement des fils et de programmation pour le variateur. Les emplacements sont tous  moulés, sauf celui pour le variateur. J’ai creusé l’emplacement sous le fuselage, entre les jambes du train d’atterrissage. Pratique pour dissimuler les fils moteurs et accus. Tous les puits sont aussi moulés pour le passage des fils.
Avec cette disposition, le centrage est parfait.

   
                                                   

En vol


Après tant d’effort (enfin, j’exagère un peu…
J), il est temps de voir ce que notre morceau d’EPP a dans le ventre!
Le vent est modéré mais bien présent. Pour le premier vol, je me contente de le lancer. Face au vent, il tente déjà de s’échapper de mes mains, ce qui est de bon augure.
Je mets les gaz à moitié et le dépose gentiment dans les airs. La puissance est énorme ! A mi gaz, le taux de montée est déjà impressionnant. A fond, c’est décoiffant !!! Pour un avion aussi modeste, je ne m’attendais pas à avoir un vol si sain, précis et … musclé !
En deux minutes, je me sens à l’aise comme si je l’avais piloté toute ma vie.  


     

Je fais un petit test de décrochage en réduisant les gaz au minimum. Incroyable, il vole sur place voir en arrière, sans décrocher. Je maltraite alors la profondeur pour le faire cabrer vers le ciel et enfin, il montre un petit signe de décrochage traduit par une légère abattée récupérable en quelques mètres.
Il réagit au doigt et à l’œil grâce aux  grands débattements de ses gouvernes. Même avec le moteur coupé, il reste facilement contrôlable. Le vol lent est vraiment son grand point fort.
Ensuite, je teste le décollage à partir du sol (dur). Il a à peine besoin d’un mètre pour être dans son élément, ce qui permet d’improviser des pistes les plus improbables : table du jardin, toit de ma voiture, etc. Rien ne lui fait peur !!!

 

 

Si L’EasyClub aime voler tranquillement, il est aussi capable de voler nerveusement et de passer un bon nombre de figures : looping, renversement, tonneau barriqué, etc.
 
 

Voler au ras du sol n’a jamais été si facile tant les risques de casse sont minimisés.

Sa grande puissance lui permet d’affronter le vent sans broncher même si, à faible vitesse, il est pas mal secoué.

 

Avec un modèle aussi prévenant et maniable, on se prend vite au jeu d’aller toujours plus loin. Je m’amuse à voler dans des espaces très réduits  en contournant les arbres, en passant entre divers obstacles, etc. Si bien qu’il a fallut sortir l’échelle pour le récupérer, bien planté dans le feuillage d’un pommier ! Pas de panique, cet avion est censé être incassable. Et il l’est !! Il n’y a même pas une griffe sur ma belle peinture.  Pensez qu’il faut veiller à couper les gaz quand l’obstacle devient inévitable.

 

 

Suite à tous ces constats positifs, j’ai eu envie de tester la flycameone 2 à son bord. Cette micro-caméra pèse 40g, ce qui est énorme comparé au poids total de l’engin. Pour gagner du poids, j’utilise mon accu 400 mAh, qui est 20g plus léger que le 1000 mAh. Il reste encore 20g de surpoids mais j’ai confiance…   

Le résultat est impeccable !!! Le taux de montée reste  acceptable et l’avion est toujours très maniable. Avec cette petite batterie et la caméra, la durée de vol se situe autour des cinq minutes. Soit largement assez pour filmer, d’une façon peu banale, sa propriété ou son village.   


Sous ses allures brutes de fonderie, l’EasyClub m’a vraiment bluffé. Presque repoussant à la base dans sa boîte à chaussures,  il s’est révélé être un petit avion bourré de qualités. Il est parfait pour les débutants mais aussi et surtout pour les modélistes expérimentés cherchant un modèle fun pour des vols débridés ou plutôt paisibles,  sans aucun stress de casse.

Bien pensé dans tous les domaines, les concepteurs ont réussi le pari de proposer un avion polyvalent et incassable pour un prix ridicule. Comme quoi les apparences sont souvent trompeuses…

 

Commentaires (11)

1. Gilles 06/03/2009

15,20 et 25C c'est le taux de décharge de la batterie. Au plus ce chiffre est élevé, au plus ton accu peut subir de fortes décharges. Dans le cas de l'easy club, une 15C est déjà très bien.
Pour l'hélice, j'utilise la même que pour l'easy star de multiplex (5x4 ou 5x4.5)
Pour le récepteur, j'utilise un futaba R114F pour te donner une idée.
http://www.rcmodell.com/shop/images/Futaba114F35Mhz.jpg.
Il ne te manquera qu'un équilibreur pour ta Lipo (conseillé pour prolonger la durée de vie de la LIPO).

Ps: en commandant en chine (hobby city), tu économiseras pas mal de sous et pour ce type d'avions, la qualité du matos est plutôt bonne. Même si le plus sûr et rapide est d'acheter les composants que tu as sélectionnés

A bientot

2. Gilles 06/03/2009

Pour le récepteur, le mini que tu vois sur les photos est très bien aussi. Je ne connais pas la marque. C'est celui qui allait avec mon ancienne radio.

3. Bidouya 06/03/2009

Merci pour le temps que vous me consacrer.

Je vient de réaliser qu'il s'agit d'un avion 2 axes (Profondeur + dérive).

J'ai fait l'achat il y a deux ans d'un avions thermique de débutant (http://blumax.fr/images.php?image=avion1) et par peur de le casser je ne l'ai toujours pas fait voler !

Je cherche un avion de début 3 axes (dérive – profondeur - ailerons) comme sur mon gros model, de petit taille (<1m) et dans une matière identique a celle de l'easyclub (solidité). Connaissais vous un modèle identique a ces besoins ?

4. Gilles 06/03/2009

Ca doit forcément exister mais je ne vois pas. Dans cette matière en tout cas. Sinon, le WILGA 2000 est pas mal mais qd même moins solide. Ya un test là: http://shop.pigs-airlines.be/catalog/product_info.php?products_id=65957
Tu cliques sur "nous l'avons testé pour vous"
Mais je l'ai pas essayé perso
A+

5. Didier 21/03/2009

Sympa l'Easy club en EPP, mais éffectivement il est en deux axes, alors j'ai pris l'aile d'une main et la scie de l'autre et je lui ai gréffé des ailerons. Techniquement l'intervention est assez simple, j'attend une météo plus clémente ( sans vent ) pour les éssais.
A+

6. Skyroux 30/03/2010

Si il y a le polyclub 3 axes de banjamin modélisme ou le wizz de model2a

7. Gilles 30/03/2010

oui, le wizz est sympa, je l'ai acheté pour mon frère qui avait bien progressé sur le Club. Pas mal mais le manque de rigidité des ailerons est parfois surprenant en vol!! lors de grosses ressources, il pivote sur l'axe de roulis de façon imprévisible. A part en voltige hard, il se débrouille nickel en accro basique: vol dos, tonneaux, renversements, ... Un bon choix pour démarrer!

8. Skyroux (site web) 31/03/2010

Bonjours gilles, je voudrais acheter un easyclub ou un wizz, maisje trouve assez difficile de choisir le matériel et si vous pouviez me conseiller ce serais vraiment cool parce que je suis un peu pommet.

9. Guillaume 05/08/2010

Bonjour,
Je serais intéressé par un Easy Club (49,90€ chez Funrctoys) ou un Wizz (39€ chez Model 2A).
Les deux avions m'ont l'air totalement identique.
Je ne vois pas de différence à part le prix.
Pour vous lequel est le mieux des deux?
Je ne sais lequel choisir pour un achat de début en deux axes.

10. Gilles 06/08/2010

Salut,

Il n'y a pas de différence entre le Wizz et le club, si ce n'est la marque de fabrication. Maintenant, dans la famille WIzz, il y a plusieurs modèles. LE modèle Evolution V3 possède les ailerons (comme le mien, voir le test), le "combi" possède des ailes démontables et il me semble qu'à une époque, il faisait un modèle XL que je ne retrouve plus sur le site...

Après avoir volé énormément avec les deux, je dirais que le wizz ou le Club, c'est pareil. Donc autant aller là où c'est le moins cher! Avec ou sans ailerons, ça c'est à toi de voir...

Assurément LE bon choix pour débuter sans risque!!!

A+

11. Bidouya 11/09/2010

Bonjour,

Gilles vous semblez être le propriétaire de ce site et ayant aucun autre moyen pour vous contacter, j'utilise cette page.

Dans le commentaire du 06/03/2009 à 13:15
Je donne un lien vers un site internet qui n'est pas le mien, le propriétaire du site me demande de supprime ce lien, en plus l'image n'existe plus.

Pouvez vous supprimer le lien et éventuellement ce message qui est hors contexte.

Merci

Ajouter un commentaire
 
avion electrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site