avion electrique

mcpx bl

mcpx bl e-flite

MCPX Brushless

 

Après avoir goûté au plaisir du Nano CPX, je suis passé à la gamme supérieure! A savoir l'"énorme" MCPX nouvelle version équipé d'origine de deux moteurs brushless. J'ai eu envie de ce modèle à la seconde où j'en ai entendu parler. Je commençais à en avoir marre de commander des moteurs pour le nano cpx qui, il faut bien l'avouer, avaient une durée de vie ridicule. J'avais commencé le test du Nano sur ce site, mais les défaillances de moteurs m'ont freiné dans mon élan, si bien que ce test n'a jamais eu de suite.

Dans le cas de ce mcpx, c'est le contraire. Je l'ai depuis plus d'un an avec largement plus de 100 vols à son actif et je n'ai pas encore fait le test. Je viens de passer la matinée à le faire voler et j'en suis telllement content que j'ai enfin trouvé l'inspiration pour étoffer mon site!!!

 

5224910f76e6c

Comme je l'ai dit, je l'ai depuis plus d'un an, mais je vais faire comme si je venais de l'acheter. On commence donc par le déballage!

Blade

Cette fois, E-flite a décidé d'être un peu moins radin. La prise murale est fournie! C'est la première chose qui m'a sauté aux yeux en ouvrant la boîte. Fini la minable prise croco livrée jusqu'alors avec les mini-modèles. En même temps, E-flite facture au prix fort! Il vous faudra débourser près de 180€ pour tâter la bête!!! Gloups!

Pour le reste, rien d'extraordinaire: L'hélico, le chargeur, une paire de pales de rechange, quelques chapes de rechange, et une (et unique) batterie 200mah 7,4V. 

La grosse nouveauté comme son nom l'indique, c'est la motorisation brushless qui est censée révolutionner les qualités de vols. Ils sont alimentés par un accu 2s contrairement au mcpx v1 et v2 qui fonctionnaient en 1s, soit 3,7V. La puissance devrait être au rendez-vous ainsi que la fiabbilité. Autant briser le suspense tout de suite, c'est réellement le cas!!!

Images

Le moteur central est très peu visible. On le distingue derrière les servos linéaires désormais classiques sur ce genre d'appareils. C'est un brushless inrunner de 6700Kv. Le moteur d'anticouple est un minuscule inrunner de 8100kv. Comme pour le nano cpx, la carte électronique comporte les variateurs, le récepteur et les gyroscopes. Ce système (as3x) de gyroscopes sur les trois axes est aussi devenu un classique sur les petits modèles mais reste admirable en terme de conception et de fonctionnement.

Horizon blade mcp x bl bnf 094blh3980 b 4

La tête du rotor est de type ccpm flybarless équipé d'un plateau à 140°. Rien de neuf donc mais une conception fiable, précise et éprouvée. 

E flite blade mcp x bl d6

Les dimensions du nouveau mcpx sont proches de celles du v1 ou v2. Il est un peu plus imposant tout de même avec des pales et une poutre d'AC plus longues.  Mise à part celà, les similitudes sont flagrantes. Il mesure 25cm de long et 10cm de haut. Le diamètre du rotor est porté à 26,3cm.

Il pese aussi plus lourd. Son poids est porté à 60g contre 45 pour les versions précédentes.

9fefad7b08d3916c75e23914420

En vol

E13 mcpx bl 02

Mes premiers vols se sont déroulés à l'intérieur pour me familiariser avec son pilotage à l'abris du vent. Comme avec tous les hélicos, il faut mettre les gaz rapidement pour qu'il sélève sans glisser sur le sol, et le mettre à +-50 cm du sol pour quitter la zone de perturbation dû au souffle des pales. La stabilité est déroutante! Il tient le stationnaire presque tout seul. Les gyros sont hyper efficaces et très peu de corrections sont nécessaires. C'est encore bien plus incroyable qu'avec le nano. La puissance parait énorme et à la moindre sollicitation des gaz, le Mcpx bl semble bondir! Jusque là je suis ravis!!!!

Je teste l'anticouple pour voir ses réactions. L'hélico tourne sans perturber la stabilité générale mais au moment d'arrêter la rotation, il a du mal à stabiliser sa queue. Il "pompe" plusieurs fois avant de se stabiliser. J'ai cru à un disfonctionnement de mon exemplaire mais à la lecture des plusieurs forums, il s'avère que tous les modèles ont ce même problème.

Il y a de quoi être perplexe car le nano cpx ne connaissait pas ce défaut. Il s'arrêtait net et précis à la micro-seconde ou on lachait le manche d'AC. Sur le moment, je suis carrément décu et j'imagine même le rapporter au magasin. Après plusieurs vols, on s'habitue à ce phénomène de pompage et finalement, ça ne nuit pas du tout au vol. L'anticouple reste extrèmement précis. C'est juste particulièrement inesthétique quand on voit la queue de l'hélico aller de gauche à droite sur quelques milimètres avant de se verouiller. En fait, c'est comparable à ce qui se passe quand un gyro d'AC est régler trop fort. Le seul problème c'est que sur le mcpx bl, ce gyro n'est pas règlable!!!!!

E13 mcpx bl 12

A l'extérieure, le mcpx bl peut exprimer tout son potentiel. Les translations sont rapides et précises bien aidées par la puissance énorme du moteur. Le pompage de l'AC est prèsque imperceptible à grande vitesse. La queue est bien verrouillées et suit proprement les trajectoires. Le pompage reste visible lorsqu'on ralenti ou quand on reprend un stationnaire mais je dois avouer que ce pompage n'est finalement pas gênant du tout.

Cet hélico est une boule de nerfs et réagit au doigt et à l'oeil! En mode idle-up activé, la vitesse d'évolution est bluffante. Il ne s'essouffle jamais même quand on le sollicite à l'extrême. L'anti-couple ne décroche jamais même quand on passe d'un coup le manche à fond alors qu'on était tranquillement en stationnaire. En plus, avec un accu nanotech 300mah, l'autonomie frise les sept minutes, ce qui est plus qu' honorable.

L003 .

Cet hélico est aussi particulièrement à l'aise en vol 3d. Il se pilote aussi facilement sur le ventre que sur le dos. Et la puissance est largement suffisante pour faire des flips ou des loopings de grand diamètre. Seuls les tonneau sont plus laborieux car le mcpx a du mal à pivoter précisément sur le côté. Il a tendance à pivoter sur le côté et en avant en même temps, ce qui donne une figure se rapprochant d'une vrille. Cette figue est toutefois très impressionnante pour les spectateurs!!! 

Je me surpends à faire des stationnaires à ras du sol et translater à pleine puissance en vol dos alors qu'avec le nano cpx, il fallait hyper anticiper ces manoeuvres pour éviter de se retrouver au tapis à cause d'un essoufflement de puissance ou d'un décrochage de l'anticouple. On peut enchainer les figures dans un espace minimum. Plus besoin de prise d'élan pour passer un flip ou autre loopings. Il suffit de mettre un petit coup de gaz et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, la figure est passée!

Un autre point fort de ce modèle est son côté crash proof identique à celui du Nano. Je l'ai crashé des dizaines de fois et je n'ai jamais rien cassé à part la canopy et le train. Depuis, j'ai mis une canopy de marque xtrem quaziment indestructible (mais très moche). Cette faculté à encaisser les chocs donne une confiance énorme au pilote.

Mcpxbl15 b m 01

Au niveau fiabilité, il n'y a rien à dire si ce n'est du positif. Tout fonctionne nickel. Les servos sont toujours très précis et les moteurs toujours aussi puissants. Seul l'accu d'origine a passé l'arme à gauche mais c'est tout à fait normal après autant de vols. En plus, je ne suis pas du genre à attendre tès longtemps après le vol pour recharger et pareil pour voler après une charge.

Toujours plus fort, plus vite, plus bas!!!!!! rien ne l'arrête. Ma progression est immense depuis que je vole avec lui. Et celà sans stress!!!! Je ne peux que conseiller ce modèle, tant aux débutants qu'aux pilotes chevronnés. Une fois habitué à son défaut de pompage de l'anti-couple, le plaisir est inversément proportionnel à la taille de ce formidable Mcpx BL!!!

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
avion electrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site