avion electrique

Stryker F-27q de Parkzone

Printemps 2012

f-27q-stryker-bnf-pnp.jpg

Envergure: 943 mm

Poids: 860 g


J'ai profité de cet hivers pour faire le tri dans mes avions. J'en ai vendu certains et acheté d'autres. C'est toujours un plaisir de renouveler sa flotte mais le but n'est pas de s'encombrer! C'est aussi parfois difficile de voir s'en aller ses modèles mais cette fois-ci, je n'ai aucun regret. J'ai acquis une arme ultime: Le F27-q Stryker de Parkzone. Comme c'est souvent le cas avec les ailes volantes, ici, on cherche la vitesse et les trajectoires hyper tendues. La Stryker n'échappe pas à la règle mais offre encore bien plus.

sam-0278.jpg

En premier lieu, c'est sa ligne et son look agressif qui sautent aux yeux. Impossible d'être indifférent face à cette machine taillée à la serpe. Je l'ai achetée en solde à 135€ en version BNF, c'est à dire complet exceptés l'accu, le chargeur, la radio et son recepteur. Pour le reste, tout y est: moteur, variateur, 4 servos, hélice le tout monté et préréglé. Atant dire qu'à ce prix-là, on paye à peine le prix de l'électronique. 

sam-0268.jpg

Le Stryker est renforcé à tous les endroits stratégiques par des pièces en plastique. Les servos sont intégrés dans la matière et sont donc eux aussi bien protégés. Cette aile volante est destinée à bien vieillir. Le revers de la médaille est le poids plutôt élevé mais nous verrons que ce n'est pas du tout handicapant.

sam-0270.jpg

Sa grande particularité est quelle possède des dérives bien mordantes qui vont permettre de passer des figures impossible avec la pupart des ailes. En plus d'être hyper rapide, elle peut s'attaquer à bon nombre de figures de voltige dont certaines sont ... surprenantes. Vous verrez dans la vidéo.

sam-0277.jpgUne autre particularité du Stryker est sont nez amovible maintenu en place par 4 puissants aimants. A première vue cela semble un peu étrange mais au final, c'est encore un gage de durabilité dans le temps car lorsque le nez est abimé, il suffit de le changer. De plus, en cas d'impact ce nez joue le rôle de fusible et évite de casser le fuselage. Au final, je suis relativement "pour", alors que pas mal de monde critique ce point sur les forums.

sam-0273.jpg

Le moteur est un outrunner d'une puissance colossale. il tire une petite hélice 6X6 et propulse l'avion sans jamais s'essoufler. Les montées à la verticale sont une formalité!

sam-0272.jpg

Pour l'alimenter, Parzone n'a pas hésité à surdimensionner son variateur de 40 A pour assurer un bon refroidissement. Il y a même un radiateur en alu et un interrupteur.

sam-0276.jpg

Pour tirer le meilleur parti de cet ensemble de motorisation, j'ai choisi un accu hyperion 3s 2100 mha de 30 C. Cet accu peut être chargé jusqu'à 5C, soit un petit quart d'heure de charge. Super investissament donc. La place sous la bulle aimantée est toutefois comptée et dans la gamme hyperion il sera diffile de mettre un plus gros. Avec cette capacité, le vol peut durer jusqu"à 8 minutes en vol mixte. Encore un très bon point!

sam-0274.jpg

Pour le décollage, il y a plusieurs possibilités. Soit on le lance en le tenant par le dessous du fuselage, soir par une aile. La première solution se fait obligatoirement gaz coupés car le risque est grand de se prendre les doigts dans l'hélice. La prise n'est pas excellente et il est difficile de mettre beaucoup de vigueur dans le lancé. et pourtant il faut l'envoyer le plus fort possible pour avoir le temps de rattraper sa radio et de mettre les gaz. Bref, pas évident!

Je préfère le lancer par l'aile gauche moteur au 3/4. c'est aussi un peu périeux car le stryker part inévitablement d'un côté ou de l'autre. La correction au manche doit être immédiate et précise. Ce n'est pas insurmontable et on trouve vite le coup de main. Il ne faut que quelques secondes pour le stabiliser et les choses sérieuses peuvent commencer.

pkz5680-01.jpg

Plein gaz, la petite hélice l'envoi à la verticale jusqu'à l'infini. Les accélérations sont franches et le moteur ne s'essouffle jamais. Les 140 Km/h annoncés me semblent largement atteints et vu la taille réduite de l'engin, la sensation de vitesse est hallucinante! Les trajectoires sont précises et tendues tant en vol normal que sur le dos. Le Stryker est sur des rails et n'est absolument pas vicieux. J'ai mis de grands débattements avec un peu d'exponentiel et malgré celà, le pilotage est vraiment accessible à tous. Une fois habitué à la vitesse, les vols se font en toute décontraction.

pkz5680-03.jpg

Côté voltige, je n'ai pas été déçu non plus. Les vrilles en tout genre sont le grand point fort grâce aux deux dérives bien acérées. Ces vrilles peuvent être très rapides ou très très lentes, en piqué ou à plat "en feuille morte". Les renversements et le vol tranches sont aussi du programme mais sont très difficiles à tenir. En me bagarrant avec les manches, j'arrive quand même à des résultats convaincants!

pkz5680-05.jpg

La rigidité de cette aile est incroyable. Elle ne se tord en aucune circonstance, même en pleine ressource moteur à fond! Il est possible aussi d'arrêter l'avion en une fraction de seconde alors qu'il déboule à 140 à l'heure en lui faisant faire une vrille. Je n'avais jamais vu celà!!!!!

Bref, il vaut mieux regarder la video (en plein écran et en hd, c'est mieux) pour se rendre vraiment compte de ce que je raconte.

Comme vous l'avez vu en fin de vidéo, l'atterrissage est un peu particulier aussi. Il suffit de parachuter l'aile, à plat et à vitesse 0. Elle descend presque à la verticale tout en restant contrôlable. Du jamais vu je vous dit! 

Commentaires (5)

1. Bob 04/07/2012

Hello beau vol :)
J ai aussi un stricker et tu m as bluffe pour l aterro, comment fais tu?

Merci

2. Bob 04/07/2012

Voici mon mail

3. toutcequivole (site web) 05/07/2012

salut, ça paraît un peu dingue comme atterro mais c'est très simple à faire; il suffit de mettre la profondeur à fond vers le haut et de corriger aux ailerons. Débattements maximum à la profondeur.
Bon vol

4. cassa 07/07/2012

salut , j'ais aussi acheter cette aile mais je rencontre un probleme avec le reglage du controleur ( notice anglais ) j'ais reussi a mettre le frein moteur car non regler d'usine mais j'ais du toucher a autre chose les gaz ne sont pas a fond tout de suite seulement au bout d'un moment donc impossible de lancer . donc j'aurais besoin de votre aide SVP car depuis plus 1 mois que je n'ais pas vole a cause de ce reglage .
aujourd'hui j'ais essayer encore mais maintenant je n'ais plus de moteur donc là je suis perdu . pouvais vous m'aider ??

5. toutcequivole (site web) 13/07/2012

Je n'en ai aucune idée. Je n'y ai jamais touché et je n'ai pas mis le frein. Bonne recherche.

Ajouter un commentaire
 
avion electrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site