avion electrique

Piper Super Cub de VQ Model

Piper Super Cub "Burda"

 

19731 super cub

Depuis pas mal de temps, l'envie de monter un avion avec un moteur thermique 4 Temps me démange. J'ai commencé l'aeromodélisme avec des avions essence et je me sentais prêt à m'y remettre. Pourtant, je n'ai pas que de bons souvenirs de ces moments passés à essayer de démarrer les moteurs, nettoyer les modèles après les vols, régler les pointeaux, éviter de me prendre les doigts dans l'hélice... 

Pour me remettre au thermique, il me fallait un modèle de taille respectable sans être trop imposant et facile à vivre. Un modèle à aile haute me semblait approprié avec une envergure de maximum 1m80 pour rester transportable dans ma voiture.

Quelques mois de gestation plus tard, me voilà de retour du magasin Shamrock avec un beau Piper Super Cub de chez VQ model... 

 

Piperpa180080qdwj

Ce Piper fait 1m62 d'envergure pour un poids de +-3kg. Il est conditionné dans un énorme carton qui renferme tous les éléments en contreplaqué et balza recouvert d'un film en vinyle blanc et bleu déjà décoré des cocardes et autocollants. On remarque directement le magnifique capot moteur en fibre déjà peint et découpé. Tous les accessoires sont présents, des guignols à la clef d'aile en alu en passant par la visserie, le train, les tringles, roues etc. Au premier abord, cet avion semble bien conçu. Les ailes ne sont pas vrillées, l'entoilage est très bien réalisé et les accessoires semblent de bonne facture. Premier bilan positif donc pour ce modèle vendu à un prix très très raisonnable.

Le Piper grandeur nature (wikipedia)

Rev piper pa 18 cover

Le PA-18 (Super Cub) a été en production ininterrompue chez Piper de 1949 à 1981 avec un total de 10 224 fabriqués. En 1982, Piper revend la licence de fabrication à la société texane WTA qui en fabriquera 250 de 1982 à 1988. En 1988, Piper reprendra la production à un rythme beaucoup plus faible, et 102 seront fabriqués jusqu'à la fin définitive de production en 1994.

Depuis, plusieurs dérivés ont été conçus et fabriqués par d'autres firmes, dont le PA-18 Top Cub de la société Cub Crafter dans l'État de Washington qui reste toujours en production aujourd'hui. Le Super Cub sera également fabriqué en version militaire sous les désignations L-18 et L-21. L'ALAT en utilisera notamment lors de la guerre d'Algérie sous la dénomination PA-19.

Carractéristiques

  • Monoplan à aile haute semi-cantilever avec volets
  • Biplace en tandem à cabine fermée
  • Train classique fixe avec roulette de queue
  • Moteur Continental 4 cylindres à plat refroidit par air entièrement caréné
  • 2 Réservoirs d'essence dans les ailes d'une capacité totale de 136 litres
  • Consommation : 19 l/h
  • Vitesse de décrochage : 38 kts
  • Distance de décollage (passage des 15 m) : 230 m
  • Distance d'atterrissage après passage des 15 m : 225 m
  • Roulage à l'atterrissage : 120 m
Moteur 1 Continental A-90 de 90 à180 ch
Dimensions
Envergure 10,76 m
Longueur 6,83 m
Hauteur 2,042 m
Surface alaire 16,47 m2
Nombre de places 2 en tandem
Masses
Masse à vide 370 kg
Masse maximum 680 kg

Le Modèle réduit Vq model

Au premier abord, la construction de cet avion semble très facile. Pour en avoir déjà monté pas mal, je ne suis pas du tout effrayé devant le travail à accomplir. Mais autant le dire de suite, ça n'a pas été si évident car pas mal de points ont dû être modifiés à cause du manque de rigeur du fabricant. A commencé par la visserie fournie incomplète. J'ai commencé par monter le train d'attérrissage nécessitant 4 vis m4. J'ai eu beau retourner tous les sachets, je ne les ai jamais trouvé!!! A mon retout de chez mr bricolage avec ces fameuses vis, je me rends compte que les trous des jambes de train ne correspondent pas du tout aux trous réalisés dans le fuselage. Et ça se joue à plus d'1/2cm!!!!! Je n'avais jamis vu celà! On peut dire que ça commençait bien!!!!!!!

Même genre de problème pour le montage des ailes. L'aile s'emboîte sur la clef en alu et sur deux chevilles en bois de chaque côtés. Il faut coller ces chevilles à la cyano sur les ailes. Malheureusement, le trou fait à l'usine est foré de travers, ce qui fait que les chevilles ne sont pas du tout alignées avec les trous percés sur le fuselage. Il faut donc agrandir les trous sur les ailes pour rectifier les défauts et abuser de colle epoxy pour combler l'espace (de +-1mm). 

Ces ailes sont ensuites vissées dans la clé en alu à l'aide de deux vis à bois... Ce système de fixation n'a aucune chance de fonctionner très longtemps car le filet dans l'alu va vite s'user à force de monter et démonter les ailes. Et encore une heure de cogitation pour corriger. J'ai insérer un tube en bois de 16mm de diamètre sur lequel j'ai collé deux écrous à griffes M3. Je visse donc les ailes avec deux vis pour métaux M3 qui ne s'useront jamais.

Les haubans sont maintenus par un très bon système permettant de ne devoir visser qu'une seule vis dans le fuselage. Rapide et efficace! Par contre, il est clairement écrit dans la notice d'utiliser des vis à bois. Ce que je fais... Impossible de les serrer. Et pour cause, VQ model a mis des écrous à griffe à l'intérieur du fuselage ce qui impose des vis à métaux. Résultat, j'ai cassé le pas de vis de cet écrou et j'ai donc été obligé de découper l'entoilage pour le changer!

Ce ne sont que des détails un peu rageants mais la qualité général reste bonne. En une quizaine d'heures, on vient à bout du travail et on peut s'émerveiller devant ce si bel avion.

Dsc 0371

Dsc 0374

Dsc 0372

Dsc 0376

VQ model a réussi à reproduire le Piper Super Cub remarquablement. On pourrait chipoter sur les vitres d'un transparent très trouble et sur la différence de couleur entre le fuselage et le capot moteur mais à ce prix là, je ne peux être que satisfait du résultat. 

1360590810

L'intérieur est assez détaillé avec les deux fauteuils des pilotes l'un derrière l'autre et la planche de bord en autocollant. Dommage que je n'ai plus la place pour le siège avant à cause de la longeur de mon accu. Je réfléchirai plus tard comment installer ce siège car une semi-maquette sans pilote, ça ne le fait pas! L'accès à l'accu est fidèle au grandeur avec deux porte s'ouvrant vers le haut pour l'une et vers le bas pour l'autre. Elle sont verouillées par des aimants.

Dsc 0375

Du thermique à l'électrique!?

Depuis l'achat de ce Piper, j'ai eu l'occasion de croiser un modeliste à mon club avec son Super décathlon équipé d'un moteur 4t. De son arrivée à la mise en l'air de son avion, j'avais déjà eu le temps de faire deux vols avec mon skyraider en toute facilité. Je l'ai vu galérer avec ses différents accessoires: pompe à essence, chauffe bougie et démarreur. Ca m'a directement replongé quelques années en arrière quand je galèrais moi-même avec ces moteurs. Changement de projet, j'équiperai mon Piper en électrique!!!

Côté moteur, j'ai mis un Turnigy Aerodrive sk3 4240, 740KV de 195g alimenté avec un accu Li-po 4s 4500mah. L'hélice est une APC 13x6.5. C'est plus puissant que le moteur proposé par le magasin topmodel mais bien moins puissant que la motorisation proposée dans la notice de l'avion. Là, il préconise de voler en 5s!

18122

Le variateur que j'ai utilisé est largement dimensionné. J'utilise le Turnigy 80A.

Ae80esc main

En vol

J'ai attendu plus d'une semaine avant d'avoir des conditions climatiques correctes. Et encore, pour les trois premiers vols, le vent soufflait très fort avec pas mal de bourrasques. Autant dire que j'étais bien seul sur le terrain! J'ai pris beaucoup de risque en testant un avion par un temps pareil. Je m'en serais bien voulu si crash il y avait eu. Heureusement, j'ai eu de la chance et ça s'est bien passé... Mon vol n'a même pas duré deux minutes. Décollage quaziment sur place et pareil pour l'atterrissage! Pas moyen de me faire une idée du comportement de l'avion tant il était secoué mais il vole!!!

P1080328

J'ai ensuite de nouveau attendu plus d'une semaine pour remettre ça. Le vent était encore bien présent mais moins que la fois précédente. J'ai pu faire deux vols de huit minutes. Dans ces conditions de vent, le décollage (sur l'herbe) est relativement facile. Le couple généré par la rotation de l'hélice est prèsque imperceptibe. Il suffit de guider l'avion sur une dizaine de mètre en mainenant la profondeur à cabrer sur les premiers mètres pour éviter qu'il ne se retourne. La puissance de ce moteur est très suffisante et il est possible de monter à +- 40 degré. Ce n'est pas très réaliste mais cette puissance est sécurisante.

P1080327

Une fois en altitude et à mi-gaz, le Super Cub se montre très maniable sur tous les axes. Les débattements de la notice manquent de "mordant"à mon goût. J'ai du mal à piloter un avion mou, j'ai donc augmenté toutes les gouvernes et diminué l'exponentiel. Avec ces réglages, le Piper est très agréable à piloter. Précis et joueur. Le comportement est parfait, un vrai régal. Les trajectoires sont tendues et très réalistes. Il faut s'habituer à l'inertie car les trois kilos sont bien présents, surtout si comme moi vous êtes amateurs de petits modèles en mousse. J'ai bien fait d'acheter un avion plus imposant pour une fois! J'adore cette sensation de masse en mouvement.

En ouvrant les gaz, ce sage Piper est capable de passer toutes les figures de base. La motorisation autorise de faire d'énormes boucles. Les tonneaux passent en +- deux secondes et il faut logiquement travailler les manches pour qu'ils soient propres. Les renversement sont de toute beauté et le vol dos est d'une facilité déconcertante. Ces figures sont tellement plus agréables avec un avion "lourd"!!!  J'ai l'impression de découvrir un nouveau monde dans l'aéromodélisme! Et ce n'est qu'un trois kilos!!!!!!!

La voltige passe mais ce n'est pas vraiment réaliste. Par contre le vrai Piper adore faire des glissades et ma semi-maquette reproduit cette figure à merveille. Si bien quil est possible de les tenir quaziment indéfiniment. Il faut juste croiser la direction et les ailerons pour se retrouver à voler en crabe. Dans le même genre, la tranche tient étonnamant bien en corrigeant à peine à la profondeur. 

P1080333

Pour l'atterrissage quand il y a du vent, il n'y a aucune difficulté. L'avion arrive lentement et est bien stable. L'arrondi est facile et le posé se fait sans aucun rebond. Très très beau! par contre, sans vent, il faut un peu plus s'appliquer. J'ai pu le constater tout à l'heure en faisant le premier vol par vent nul. L'avion semble plus lourd et arrive très vite. Il ne faut absolument pas trop casser la vitesse sans quoi l'impact sera très violent et le train risque de souffrir. L'atterrissage nécessite alors pas mal d'espace. J'ai essayé de mixer les ailerons en flaprons mais ça n'a pas été très concluant. La vitesse reste élevée et la maniabilité des ailerons en est perturbée. Dommage qu'il n'y ai pas d'aéro-freins....

Côté autonomie, après huit minutes de vol, j'ai remis seulement 2350mah dans mon accu en alternant vol réaliste et figures de voltige. Les douzes minutes seront largement franchies avec mon accu 4500mah tou en gardant un bonne marge de sécurité.

Pour conclure, bien que le montage soit perfectible à plusieurs niveaux, ce Piper Super Cub est un avion qui mérite d'être essayé. Sa taille est un parfait compromis entre plaisir de vol et facilité de transport. Il en impose pas mal sur le terrain! Et pour ne rien gacher, le vol est à la hauteur de son apparence c'est à dire excellent.

 

Ajouter un commentaire
 
avion electrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site