avion electrique

Acromaster Multiplex

Après le Gemini, voilà l'Acromaster! 

Lorsque j'ai acheté le biplan Gemini, j'avais longuement hésité avec l'Acromaster. L'esthétique du biplan a été l'élément déterminant dans mon choix. C'est clair qu'au niveau du look, l'Acromaster fait pâle figure à côté. C'est du moins mon avis et celui de tous les gens à qui j'ai posé la question, sans exception.

Par contre, au niveau des capacités en voltige et en 3D,la comparaison est clairement à son avantage. Certaines videos sur Youtube montrent l'Acromaster évoluant  dans un jardin d'une dizaine de mètres carrés avec une précision incroyable. 

Attention!!! Ce n'est pas moi sur ces deux vidéos. Je suis encore loin de ce niveau...

Le Gemini vole impecablement, passe toute la voltige accadémique à la perfection, mais n'est pas conçu directement pour le vol 3D. Il a besoin d'un grand volume d'évolution et sa vitesse est plutôt soutenue. Le stationnaire est toutefois possible en se battant avec les manches et en ayant largement reculé le centre de gravité.

Je vole avec cet avion depuis un an, sans en être lassé, bien au contraire. Au départ, le vol 3D ne m'intéressait pas mais ce que m'a laissé entrevoir le Gemini a fini par me faire changer d'avis. J'ai alors lorgné sur le Parkmaster du même fabricant. Sa petite taille en faisait l'avion idéal pour passer à la 3D. Après m'être renseigné sur la bête, j'ai préféré me tourner vers son grand frère. Le Parkmaster est très fragile et m'imposait de racheter un ensemble complet de motorisation. Le prix total de l'avion s'élève tout compris à plus de 300 Euros!!!

Pour l'Acromaster, je n'ai besoin que de quatre servos et je récupère le moteur et variateur ainsi que l'accu du Gemini. J'avais bien fait d'installer le moteur Tuning sur le biplan car c'est celui recommandé aussi pour l'acromaster. Aucun frais à prévoir car j'ai déjà les deux servos NANO S et les deux TINY S de mon ex-EXPLORA (crashé). La fixation du moteur est très pratique. En deux minutes, le moteur peut être retiré et réinstallé sur l'un ou l'autre modèle.

Plus léger de 100 euros, je reviens avec ma grande boîte contenant l'acromaster et tous ses accessoires. J'ai juste dû acheter deux rallonges en plus pour les servos d'ailerons. Deux heures plus tard, il est en vol, sans ses autocollants. Aucun stress à avoir tant la construction est facile. Impossible de se tromper dans la mise en croix du stabilisateur ou des ailes et pour le reste, c'est une formalité.

Pour que le vol soit parfait, il faut néanmoins faire les bons réglages d'anticouple et de piqueur moteur. Le système est bien pensé et il suffit de jouer sur quatre vis pour trouver le bon équilibre. Ces réglages doivent être les plus fins possible. Le centre de gravité doit lui aussi être affiné en fonction du type de vol recherché. Plus avant pour un vol traditionnel et plus arrière pour la 3D. Après une dizaine de vols, je pense avoir trouvé le bon compromis, mais ce n'est pas encore parfait. Mon  plus gros problème vient des vibrations causées par l'hélice APC. Impossible de trouver l'équilibre parfait. A bas régime, ça vibre de tous les côtés! Etrange car le Gemini ne vibrait presque pas avec exactement le même matériel... Peut être que le fuselage moins épais y est pour quelque chose.

Bien que les dimensions soient dans la même fourchette que le Gemini, je me rends compte lors du transport qu'il est vraiment plus encombrant. Le biplan prenait place sans problème sur le siège arrière de ma voiture alors que l'Acromaster doit être démonté (Dans une voiture 3 portes en tout cas). C'est surtout la longueur du fuselage qui impressionne comparé au Gemini.

Il est par contre bien moins solide que la plupart des avions en ELAPOR de la marque. Le fuselage est très fin et les ailes encore plus. La rigidité de l'ensemble est excellente mais il faut le manipuler avec précaution. Rien qu'en le tenant, on sent que la matière plie sous les doigts. La recherche du gain de poids a ses désavantages... 

J'ai déjà volé pas mal de fois avec l'Acromaster d'un ami réglé en débattements "gentils". Je sais donc que je ne risque pas d'être décu! Bien sûr, vu la vocation de l'engin, j'ai mis des débattements bien larges sur toutes les gouvernes avec très peu d'exponentiel pour commencer.

Plein gaz, l'avion décolle en quelques mètres et pointe directement à la verticale. Aucun doute, la puissance du moteur est bien suffisante!! Je tente un stationnaire dans la foulée et là, je suis stupéfait de la facilité pour maintenir la position. Avec le Gemini, je devais lutter pour tenir une dizaine de secondes car les ailerons ne mordaient pas assez. Ici pas de problème, la trajectoire peut facilement être corrigée sur tous les axes. 

Le vol tranche est aussi une partie de rigolade. Il tient aux grands angles à l'aide de la force du moteur. Avec les débattements grands ouverts, il est même possible de faire des loopings sur la tranche ou de repasser en stationnaire en un coup de gaz!!! bien sûr, le règlage du couple et du piqueur moteur est déterminant pour la qualité de la figure. Dans mon cas, je dois encore afiner le réglage car à plein gaz, il a une nette tendance à monter. Il est possible dans ce cas de programmer la radio pour que la profondeur se modifie automatiquement en fonction de la courbe des gaz. J'essayerai...

Le plus étonnant avec ce modèle, c'est qu'il est vraiment homogène et très facile à faire voler. Avec de faibles débattements, il se comporte presque comme un avion de début: vol très lent, trajectoires propres et tendues, très sain en vol plané, facile à poser, ... Comparé au gemini, il est bien plus accessible à un débutant maitrisant les bases du pilotage. Il est en fait hyper évolutif car une fois le dual rate en position grands débattements, il est devient nerveux et passe les figures les plus dingues!!! Ce carractère évolutif est son plus grand point fort. C'est comme avoir plusieurs avions en un seul!

Ma piste n'est large que de 4 mètres dans la direction du vent du jour. Pas de problème, l'Acromaster peut être freiné comme aucun autre de mes avions. Avec du vent, il se pose presque sur place! Pareil pour le décollage, il suffit de mettre les gaz à fond et il s'envole avant la fin de ma "piste". C'est très visible sur la vidéo.

 

 

Commentaires (6)

1. hhh 26/08/2009

je suis débutant sur easy fly ( que je pilote seul) et mercury
l'acromaster serais mieus ou moins bien que le gemini pour moi ?

2. Gilles 26/08/2009

les deux sont très accessibles. Ma préférence va au Gemini pour son look. L'Acromaster est plus lent, donc très facile en débattement faibles. il te permettra d'évoluer jusqu'au sommet de la 3D!
Donc, D'abord le Gemini pour parfaire son niveau de pilotage et ensuite l'Acro pour entamer le 3D. A toi de voir

3. hugo 19/09/2010

bonjour, pensez-vous que le moteur XPower XC3520/12 pourrez aller ?? ( je veut qu'il soit bien motorisé de plus, je le possède deja) peut etre trop lourd ??
le lien pour les caractèristiques est si dessous :

http://www.topmodel.fr/product_detail.php?id=12833&qty=1

cordialement
hugo

4. hugo 21/09/2010

pouvez vous répondre ?????
merci

5. hugo 18/10/2010

pour info, en apsance de réponse, j'ai monter mon acro qui suporte sans problème son moteur
a+
ps pa tré sérieu ce site !
pa de réponce depui 1 moi !

6. Gilles 20/10/2010

Qu'est-ce que tu veux qu'on te réponde!!! tu penses qu'on a tous un moteur comme le tien et qu'on va l'essayer à ta place!!!!!

va poser tes bêtes questions ailleurs avec tes fautes d'orthographe énormes!!! t'as 8 ans ou quoi......

Pas très sérieux ce gamin...

Ajouter un commentaire
 
avion electrique

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×